Cen Deguang

岑德廣

18971972

Lieu d'origine

Xilin 西林

Province d'origine

Guangxi 廣西

[zi Xinshu 心叔]

Originaire de Xilin (Guangxi), Cen Deguang est le fils de Cen Chunxuan 岑春煊 (1861-1933), ancien vice-roi du Liangguang (liangguang zongdu 兩廣總督), qui continue à jouer un rôle important au début de la République. Cen effectue ses études au Japon puis en Angleterre. Il est membre de la délégation chinoise lors de la Conférence de Washington en 1922. Par la suite, il occupe les postes d’inspecteur général des douanes à Wuzhou, de représentant diplomatique spécial au Guangxi, ou encore de conseiller dans l’état-major de l’Armée alliée du Yunnan et Guangxi (Dian-Gui lianjun 滇桂聯軍). Il épouse la fille de Tang Shaoyi 唐紹儀 (1862-1938).

Au début de la guerre, il prend part aux tractations autours de son beau-père, que les Japonais espèrent recruter pour former un gouvernement collaborateur. Après l’assassinat de Tang par le Juntong 軍統 en septembre 1938, Cen participe, semble-t-il, à la mise en place du Gouvernement réformé (weixin zhengfu 維新政府). Si son rôle au sein du Mouvement pour la paix de Wang Jinwgei a laissé peu de traces, il apparaît néanmoins comme un acteur particulièrement bien introduit. C’est chez lui que se réunissent, autour de Chen Gongbo, les quelques anciens de la clique réorganisationniste (gaizupai 改組派). Cela ne l’empêche pas d’être également l’un des visiteurs du soir les plus assidus de Zhou Fohai, comme en atteste le journal personnel de ce dernier, dans lequel le nom de Cen est l’un des plus cités.

Après la formation du gouvernement de Nankin en mars 1940, Cen siège dans de nombreux comités, parmi lesquels le Comité de secours aux sinistrés (zhenwu weiyuanhui 賑務委員會), dont il prend la tête, ou encore le Comité de pacification rurale (qingxiang weiyuanhui 清鄉委員會) qui voit le jour au printemps 1941. En juin 1945, il est nommé secrétaire du Conseil suprême de défense nationale (zuigao guofang huiyi mishuzhang 最高國防會議秘書長). Arrêté à la fin de la guerre, il parvient à s’enfuir à Hongkong où il décède en 1972.

Sources : ZKD, p. 352 ; ZR ; Wikipedia.

Pour citer cette biographie : David Serfass, "Cen Deguang  岑德廣 (1897-1972)", Dictionnaire biographique de la Chine occupée, URL : https://bdoc.enpchina.eu/bios/cen-deguang/, dernière mise à jour le 4 octobre 2023. 

English (automatic translation)

A native of Xilin (Guangxi), Cen Deguang was the son of Cen Chunxuan 岑春煊 (1861-1933), a former viceroy of Liangguang (liangguang zongdu 兩廣總督), who continued to play an important role in the early days of the Republic. Cen studied in Japan and then in England. He was a member of the Chinese delegation at the Washington Conference in 1922. Later, he served as inspector general of customs in Wuzhou, special diplomatic representative in Guangxi, and advisor to the staff of the Allied Army of Yunnan and Guangxi (Dian-Gui lianjun). He married the daughter of Tang Shaoyi 唐紹儀 (1862-1938).

At the beginning of the war, Cen took part in the negotiations surrounding his father-in-law, whom the Japanese hoped to recruit to form a collaborationist government. After Tang’s assassination by the Juntong 軍統 in September 1938, Cen apparently participated in the establishment of the Reformed Government (weixin zhengfu 維新政府). Although his role in Wang Jingwei’s Peace Movement has left little trace, he nevertheless appears to have been a particularly well connected actor. It was at his home that the few elders of the reorganization faction (gaizupai) gathered around Chen Gongbo. This did not prevent Cen from being one of Zhou Fohai’s most frequent evening visitors, as attested by the latter’s diary in which Cen’s name is one of the most frequently mentioned.

After the formation of the Nanjing government in March 1940, Cen served on many committees, including the Disaster Relief Committee (zhenwu weiyuanhui 賑務委員會), which he headed, and the Rural Pacification Committee (qingxiang weiyuanhui 清鄉委員會), which was formed in the spring of 1941. In June 1945, he was appointed secretary of the National Defense Supreme Council (zuigao guofang huiyi mishuzhang 最高國防會議秘書長). He was arrested at the end of the war, but managed to escape to Hong Kong, where he died in 1972.


Biographical Dictionary of Occupied China

A database from ENPChina Project